Concerts - Expositions - Lectures

Jazz in Arles G. Guidi solo/C. Bonacina Trio Le vendredi 17 mai 2019
20 h 30
Chapelle du Méjan

1ère partie : Giovanni Guidi solo

Giovanni GUIDI, piano solo

Giovanni_Guidi_150811_8416_foto_Cifarelli__Roberto_Cifarelli
© Roberto Cifarelli

Giovanni Guidi est l’une des figures les plus importantes du jeune jazz italien. Il a remporté en 2017 le prix de meilleur album italien auprès d’un jury de 60 critiques et journalistes de jazz. Pianiste de talent, Giovanni Guidi compose avec un esprit ouvert sur le monde, et s’imprègne de ce qui l’entoure.

Né à Foligno en 1985, Giovanni Guidi est remarqué par Enrico Rava, qui l’a inclus dans le groupe Rava New Generation. Ils enregistrent en 2006 et 2010 deux albums pour Editoriale l’Espresso. Actuellement, en plus de la collaboration avec Enrico Rava, il joue dans le duo Soupstar avec Gianluca Petrella, dans le duo Closer avec Daniele Di Bonaventura, ainsi qu’au sein du groupe Drive chez Fender Rhodes avec Joe Rehmer et Federico Scettri avec lequel il a publié l’album du même nom pour Auand Records en mai 2018. Il fait partie du quintet Not A What qu’il co-dirige avec Fabrizio Bosso. Il dirige également ses propres groupes : le trio avec Thomas Morgan et Joe Lobo, à qui, dans l’album Avec Le Temps à paraître en mars 2019, Francesco Bearzatti a été ajouté au saxophone ténor et Roberto Cecchetto à la guitare. Et Gam Scorpions, un groupe qui, avec des demandeurs d’asile venant de Gambie et du Sénégal, a rejoint le quatuor Salida avec David Virelles, Dezron Douglas et Gerald Cleaver. Il a été élu Meilleur jeune talent du Top jazz italien 2007 du magazine Musica Jazz, et a remporté le prix du meilleur disque italien de 2016 avec l’album Ida Lupino.

*

2ème partie : Céline Bonacina Trio, Fly-Fly

Celine bonanica
© Rigon

“Entre force et douceur, Céline Bonacina est une artiste singulière maîtrisant pleinement son instrument.” Jazzmag

Céline Bonacina est l’une des grandes révélations féminines de la scène jazz ces dernières années. Après un séjour fondateur sur l’Ile de la Réunion, elle a inventé, autour de son incroyable saxophone baryton, un univers multicolore qui invite à la danse.
Riche d’une discographie saluée par la critique, elle se produit sur de nombreux festivals en France et à l’étranger : Jazz à Vienne, Jazz in Marciac,   London Jazz Festival, Münster Jazz Festival, etc.

Née à Belfort en 1975, issue d’une famille de musiciens, Céline Bonacina grandit avec en elle la passion du chant, du rythme, et le désir évident de jouer d’un instrument. Titulaire du ca de saxophone et du de de jazz, elle part ensuite pour l’île de la Réunion où elle enseigne au Conservatoire à Rayonnement Régional pendant sept ans. De retour en France en 2005, elle crée le trio. Lors de l’enregistrement de son second album en trio, Way of Life, elle réalise un de ses rêves : inviter le guitariste Nguyên Lê.
Depuis 1996, Chris Jennings a bénéficié de nombreuses résidences de développement professionnel, au Centre des Arts de Banff au Canada. Il a obtenu en 2000 une licence en jazz à l’Université de Toronto et en 2004, une maîtrise de musique du Conservatoire Royal de La Hague, aux Pays-Bas. Établi à Paris depuis 2002, il s’est fait connaître dans son trio Fire & Water, son quartet avec Rita Marcotulli, Danny Gottlieb ou Karim Ziad et Bojan Z, le trio de Titi Robin Nargis, ainsi qu’au sein du Céline Bonacina Quartet featuring Gwilym Simcock. Après plusieurs années d’études classiques au conservatoire de Giacontino et de Marseille, Jean-Luc Di Fraya obtient en 1999 la médaille d’or du cnr en classe de Jazz. Véritable musicien multicartes, passionné et avide de rencontres, il collabore à de nombreux projets tels que la création d’une compagnie de spectacle de rue. Sa sensibilité, son perfectionnisme et sa curiosité font de lui actuellement un musicien très recherché.