Concerts - Expositions - Lectures

Exposition Carolyn Carlson Du mercredi 01 janvier 2020 au dimanche 09 février 2020
du mercredi au dimanche, de 14 heures à 18 heures
Chapelle du Méjan

Traces d'encre

  
©P.Cometti

Carolyn Carlson est née en 1943 en Californie. Elle qualifie sa danse de “poésie visuelle”. L’image est au cœur de son travail et les arts visuels constituent une source perpétuelle d’inspiration. Cette relation à la création plastique explique que la chorégraphe ait créé plusieurs pièces de son répertoire en conversation avec Mark Rothko avec lequel elle ouvre un Dialogue en 2013, Joseph Beuys à qui elle consacre une pièce en 2001, ou encore Olivier Debré à l’occasion de la création de Signes en 1997. 

Carolyn Carlson est plus secrète sur son œuvre graphique produit en parallèle. Le geste devient trace, l’invisible devient visible, en contrepoint du geste éphémère de la danse, qu’elle définit comme “l’art d’un instant dans le temps et l’espace”. Se formant en faisant, l’artiste a toujours écrit, dessiné et peint en lien avec sa réflexion esthétique et son travail d’improvisation. À l’université, elle prend l’habitude de noter ses impressions dans un carnet. La première encre naît d’un souffle en cours de méditation zen d’une jeune danseuse américaine dans le New York des années 1960. Non seulement ces deux pratiques ne la quitteront jamais, mais elles deviennent le vecteur de sa création. 

De la découverte des poèmes aux encres grand format, c’est à une rencontre intime de l’univers de Carolyn Carlson qu’invite cette exposition, dont le titre Traces d’encre reprend celui de l’ouvrage éponyme publié aux éditions Actes Sud (2013). À la suite des expositions conçues par la commissaire Hélène de Talhouët pour la Carolyn Carlson Company et débutées au musée La Piscine de Roubaix en 2017, la Chapelle du Méjan participe ici à la connaissance de l’œuvre graphique et littéraire de la chorégraphe.


Exposition en entrée libre