Concerts - Expositions - Lectures

Concert Les Pléiades Le vendredi 16 octobre 2020
20h30
chapelle du Méjan

Isabelle DRUET, mezzo-soprano

Les PLÉIADES
Laetitia RINGEVAL, Caroline FLORENVILLE, violons
Carole ROTH-DAUPHIN, Lea HENNINO, altos

Amaryllis JARCZYK, Ariane LALLEMAND, violoncelles

Ludwig van Beethoven / Michael Gotthard-Fischer : Symphonie Pastorale, pour sextuor à cordes
Hector Berlioz / François Miquel : Les nuits d’Été, pour mezzo-soprano et sextuor à cordes,
d’après les poèmes de Théophile Gautier


 
 Les Pléiades, ensemble fondé en 2011 par six musiciennes de l'orchestre Les Siècles, placent la recherche des sonorités originales au cœur de leur discours. En parcourant le répertoire du sextuor à cordes, elles nous proposent un voyage dans le temps, traversant les époques sur instruments historiques. Engagé dans des projets aussi variés que leurs théâtres de représentations, créateur de nouveaux concepts de concerts, le sextuor est amené à travailler avec des artistes tels que François Dumont, Isabelle Druet, Sandrine Piau, les Cris de Paris, la compagnie de danse 48 de Dominique Brun, l'illustrateur numérique Grégoire Pont, le musicien-comédien Emmanuel Bénèche, le metteur en scène Benjamin Lazar. L'ensemble est régulièrement invité à se produire au théâtre de Nîmes, de Beauvais, de Sénart, à la Cité de la musique et de la danse de Soissons, au festival des Musicales de Normandie, au Musée d'Orsay, ainsi qu'à Shanghai, Guanajuato, Anvers. Les Pléiades ont également développé une activité emblématique de l'esprit qui les anime en proposant des programmes pédagogiques variés aux écoles et aux divers centres sociaux. Cette activité pédagogique est à leur image : “un moment d’intensité et d’échange avec le public où la parole vient ponctuer la musique. L'atelier proposé est un vivier de gestes rapportés au corps qui, à l'aide d'une présentation interactive et ludique fait entrer le public dans l'univers sonore sans autre outil que les sens".

La mezzo-soprano française Isabelle Druet a joué dans de nombreux opéras depuis le début de sa carrière. Elle est l'une des mezzo-sopranos les plus appréciées de sa génération. Elle passe avec un égal bonheur de l'opéra au récital et traverse les siècles de Monteverdi à Britten avec une aisance déconcertante.
 
Créée en 1808 en même temps que la 5e symphonie, la 6esymphonie, dite “Pastorale” constitue une exception dans la période “héroïque” de Beethoven. Dans cette symphonie, il dresse un tableau des sentiments profonds de l’homme face à la nature, dans lequel il déploie une écriture résolument moderne ouvrant ainsi le chemin au romantisme.
 Les Nuits d’été, cycle de six mélodies composées par Hector Berlioz sur des poèmes de Théophile Gautier tirés de La Comédie de la Mort, figurent parmi les plus emblématiques du chant romantique français.